Trio opus 188 de Carl Reinecke

Trio opus 188 de Carl Reinecke dans une version pour hautbois, cor anglais et piano     Je m’étendrais beaucoup moins qu’à l’accoutumée aujourd’hui. J’ai simplement envie de partager une oeuvre que j’affectionne beaucoup. Le répertoire romantique n’est pas trop ma tasse de thé. Il faut dire qu’il est assez inexistant pour le hautbois. Il…

Hautbois Mollenhauer

Johann Andreas Mollenhauer a 16 ans en 1815 quand il quitte sa ville natale de Fulda pour se former aux métiers de tourneurs et d’horloger…

Telemann Fantaisie n°9

J’ai saisi l’occasion de participer à un concours concernant les Fantaisies de Telemann. Mon choix s’est tourné vers la neuvième fantaisie …

Une histoire de droits : vraiment ?

Si je vous parle de tout ceci c’est pour vous partager ma surprise et mon dégout le plus profond. En effet, quel ne fût pas mon étonnement en me voyant contester des droits sur ma vidéo tout juste publiée sur YouTube ! Sous le prétexte qu’elle utilise la mélodie du 2nd mouvement de l’opus 102 : le langsam !!!!

Ravel et le Concerto en Sol

J’ai l’impression de retrouver une certaine tendresse et naïveté comme il y en avait dans son « Jardin Féerique », avec une facilité apparente en surface qui dissimule des raffinements plus subtils…

Vedro con mio diletto

Je dirais que les algorithmes de Youtube ont pour une fois bien fonctionné ou était-ce justement un heureux accident ? Peu importe. En dessous d’une vidéo que je regardais je voyais apparaître en dessous une vignette avec le chanteur…

Ciao Ennio !

Lundi 6 juillet 2020. 

Ce n’est pas tous les jours que meurt un grand compositeur. C’est pourtant aujourd’hui le cas. 

J’ai longtemps cru que Ennio Morricone finirait centenaire mais non…

Quatorzième Concert de Couperin

François Couperin was a modest & discreet composer, which did not prevent his work from being known both in France and abroad.  We know that Bach appreciated his work. But after his death, his posterity passed into obscurity…

Intermezzo from Vanessa

Intermezzo from Vanessa. I should have called my article Crash in midair!  I’ve known about this work by Samuel Barber for over 20 years and it’s only today that I started looking for the score to play it.

The exquisite hour

It’s a forest of symbols, from Baudelaire to Mallarmé. It’s Bachelard’s Water and Dreams that come to the surface. It’s crystal clear. Evanescent.

L’heure exquise

C’est une forêt de symboles,  de Baudelaire à Mallarmé. C’est L’Eau et les Rêves de Bachelard qui remontent à la surface. C’est limpide. Evanescent.