In a past life

Compositions pour synthétiseur d’Alain Vlamynck


Ce n’est pas la 1ère fois que je le fais mais aujourd’hui je m’écarte une fois de plus du hautbois et de son univers. D’un autre côté, cela m’arrive assez rarement… Je peux donc m’autoriser à le faire à nouveau ! 😅

Je souhaitais juste partager des enregistrements pour synthétiseur que j’ai réalisés il y a entre 20 et 25 ans de cela. Cela vous amusera peut-être. J’ai longtemps hésité. Je sais que le ridicule ne tue pas mais je reste convaincu qu’il y a plein de bons passages. 

Ou pas… 😶 🤣

Disons que c’est une autre facette du monde très hétéroclite qu’est le mien. Pour faire plus classe, j’aurais du dire « éclectique » ! 😁 

Un monde où, adolescent,  le baroque côtoyait de la musique contemporaine pour hautbois, où des chansons de variétés suivaient du Arvo Pärt et où les musiques de synthétiseur résonnaient dans ma chambre pour annoncer un monde plus… »futuriste »…

Les enregistrements qui vont suivre font partie d’une série de compositions pour lesquelles je n’avais pas de titre à l’origine mais seulement une lettre, X, Y ou Z. Puis continuant à rebours, j’enchainais des oeuvres pour synthétiseur ou pour piano. Vous ne serez donc pas surpris de voir que les lettres ne se suivent pas forcément. Il ne s’agit ici que de quelques musiques…

Stellar Journey fait un clin d’oeil à Titanic, avec les 2 thèmes qui s’entremêlent, A new beginning existait déjà dans une version pour piano seul et A strange and sad discovery possède un thème très prise de tête avouons-le qui m’avait été donné par Florian, l’un de mes élèves en début de carrière qui cherchait et inventait déjà des thèmes sur son propre piano ! J’aurais bien d’autres choses à dire mais est-ce vraiment utile au fond ? 

Ces musiques ont été réalisées avec fort peu de moyens. Je n’avais que mon JV-30 de Roland branché à l’origine sur ma chaine hi-fi avant d’avoir un FD-4 de Fostex. Le synthé ne pouvait souvent pas assurer la polyphonie que je lui demandais et je devais me limiter. Disons que je bricolais. Cubase était une galère et j’en garde encore une certaine aversion qui en choquera certains peut-être ?  Mais aujourd’hui, je n’ai plus que des fichiers mp3 de ces oeuvres. Les fichiers cubase sont perdus corps et âmes dans mes précédents ordinateurs qui m’ont parfois lâché en plein vol sans prévenir. D’un autre côté, les clés usb, les disques durs externes, les applis pour des sauvegardes automatiques, ce n’était pas grand public et accessible comme aujourd’hui je trouve. Just my 2 cents. 😏

Je ne peux donc rien faire pour reprendre et améliorer ces enregistrements. 🤷‍♂️ Ils resteront ce qu’ils sont. Je me suis juste borné à les mettre en vidéo parce que Youtube reste bien plus accessible que n’importe quelle autre plateforme pour diffuser une musique. Elles sont extrêmement minimalistes, à la limite de l’écran fixe car cela aurait été un travail conséquent pour peu de retours éventuels. Seuls  Game over et Heart is an endless universe sont plus développés.

Je vous invite à écouter au casque ou sur une bonne enceinte pour en avoir une meilleure impression de ces musiques que j’ai réalisées dans… une vie passée où le futur me faisait rêver et où j’étais souvent plus heureux sur mon synthétiseur que sur mon hautbois ! 😱 😁

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.