Hautbois en Bubinga et Bulsinia

Hautbois en bois de Bubinga et bois de Bulsinia, Lignum Vitae, Paolo Santo,  facture instrumentale


Quand je vois ce titre, j’ai l’impression d’avoir les noms de 2 personnages d’un dessin animé genre Disney avec le générique de Rox et Rouky  tournant en boucle, un truc de ce genre quoi. Mais même si je ne vois pas vos têtes, je me dis que vous n’êtes certainement pas beaucoup plus avancé que moi. Je me trompe ? 🤔

Sans vouloir pour autant changer de sujet ou m’en écarter à minima, je vous confesse que j’adore le soir. C’est un très bon moment, le meilleur de la journée selon moi : en plus de l’apéritif c’est celui où on est moins con que la veille ! Disons moins « ignorant » pour utiliser un niveau de langage plus…con-venable ! 😅

C’était donc il y a 2 jours… Une matinée comme tant d’autres où je surprends  de créatifs inventeurs à innover avec le fil à couper le beurre et d’autres zozoboïstes qui pensent avoir trouvé le Graal avec un cor anglais qui descend au Sib grave ! 😱

Non, non ! Pas la version avec la simple rallonge, celle où il y a carrément la clé du Sib grave ! Un truc de ouf, non ? C’est vrai que nos fabricants n’y ont jamais pensé, faudrait leur dire ! 🤓

Alors OUI,  Le Sib grave n’est pas généralisé !

OUI j’aimerais bien aussi l’avoir !  Au même prix einh ? Entendons-nous bien !

OUI ça peut dépanner.

NON c’est pas souvent et c’est bien là le noeud (gordien ?) du problème.

Est-ce vraiment rentable pour le musicien et pour le fabricant ? Pensez à vous acheter un nouvel étui sur mesure au passage…  🤓

A long terme on peut en effet imaginer une généralisation, mais ne rêvez pas : on va quand même vous facturer tout le travail supplémentaire. Prévoyez une rallonge, en euros celle-là ! €€€ 😅 Logique.

Si  vous souhaitez vraiment un Sib grave à la clé, sachez que vous pouvez déjà l’avoir chez de nombreux facteurs et depuis longtemps déjà.

Alors… OUI on peut s’interroger sur le pourquoi du pourquoi pas mais…Pendant ce temps là on a pas beaucoup plus de répertoire en dehors d’arrangements avec la dite note. Et inutile s’il vous plait de me parler de l’Ouroboros si nous avions les hypothétiques partitions et créations en question ! 🤓

Là où cela m’agaçait prodigieusement c’est que cela venait d’un musicien « pro » (encore un 🙄) qui jouait un peu trop les groupies pour sa « marque » à mon goût. [Même mon idéalisme a ses limites ! 🤣]

Par « pro » j’entends par là, un gars dont le métier est de jouer, de bien jouer mais que rien n’oblige à être calé sur son instrument…  Je remarque que depuis que j’ai laissé un commentaire pourtant courtois et même sympathique pour l’informer, je n’ai pas eu la moindre réponse… 🤔

Il va vraiment falloir que je fasse mienne cette réplique culte d’Audiard et que j’arrête de perdre mon temps :

« J’parle pas aux cons, ça les instruits »

Enfin ! Revenons au soir où j’étais moi même plus instruit 😇 (Oui, moi aussi je suis forcément le con de quelqu’un d’autre. C’est l’heure du diner !!!!!!! 🤣)

hautbois-bubinga

De cette situation où je rappelais –simple parenthèse–  au quidam que Patricola était le seul luthier à mettre le Sib grave de série, j’eu soudain la curiosité d’aller sur leur site web, ne m’y étant pas rendu depuis un moment. Et c’est là que je découvrais et apprenais une 1ère chose : ils font des instruments en Bubinga ! Si l’on regarde l’une de leur clarinette, on dirait que ce bois tire vers le Cocobolo mais avec d’autres, il tire plus vers le Palissandre, le Bois de Violette ou le Bois de Rose s’il est plus clair.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quoiqu’il en soit, il était assez courant de rencontrer leurs instruments avec des Palissandres très orangés (Palissandre de Rio ?) mais ce n’est plus ici la même essence : elle est beaucoup plus variable en apparence.

Le Bubinga ou Guibourtia de son nom scientifique est un bois lourd et dense avec un grain assez fin : 0,92 en moyenne. Il nous vient surtout du Cameroun et du Gabon. L’arbre est un feuillu qui peut atteindre les 30m de haut et un diamètre de 1,50m. Certaines croyances lui attribue le pouvoir de repousser les esprits maléfiques. C’est bon à prendre ça, surtout avec un hautbois ! 😁

bubinga

Pourtant cette essence de bois est de plus en plus rare et je m’étonne de son utilisation ici. Les alternatives à l’Ebène et aux Dalbergia dans leur ensemble doivent être des solutions crédibles mais durables.

Le même jour, dans l’après-midi, j’apercevais une photo prise à Muri, en Suisse, où se tenaient des masterclass et des expositions. Il s’agissait d’un hautbois Ludwig Frank réalisé pour les 30 ans de la marque. Je me suis immédiatement saisi de mon clavier (de série) pour écrire à Frank Meyer afin de savoir s’il lui serait possible de me prendre et de me donner des photos supplémentaires.

hautbois ludwig frank bulnesia 1

Le bois en question tire tantôt sur le vert ou sur le jaune moutarde (à l’ancienne 🤓) en fonction de la distance, de l’angle sous lequel on le regarde et surtout l’éclairage !  Il s’agit du Bulnésia.

hautbois-ludwig-frank-bulnesia-3

hautbois-ludwig-frank-bulnesia-2

C’est un arbre qui vient cette fois ci du continent Sud-Américain. On le trouve particulièrement dans la zone frontalière entre l’Argentine, le Paraguay et la Bolivie. On lui donne d’autres noms plus connus comme Lignum Vitael’arbre de vie– ou encore Paolo Santol’arbre saint. Pour la petite histoire il est utilisé dans les médecines traditionnelles en le faisant brûler. Sa fumée est bénéfique en cas d’ otites et en même temps il attire la chance tout en éloignant – une fois encore – les mauvais esprits. Il y a plein d’autres usages liés aux croyances. En Europe nous pouvons le connaître pour son huile essentielle ou son encens.

Bulnesia sarmientoi appartient à la même famille des zygophyllacées (au scrable ça doit être sympa 😁) comme le Gaïac qui porte lui aussi les mêmes surnoms. De nombreuses espèces se ressemblent, et les surnoms ne nous sauvent visiblement pas quand on perd son latin même avec des noms dans la langue de Cicéron ! D’où des confusions inévitables où je nage allègrement même si le Gaïac connu pour sa densité record de 1,30 ne risque pas de flotter, lui ! 😂

Enfin, si le Bulnésia peut atteindre 30m de haut, il tutoie plus fréquemment les 15m avec un tronc d’un diamètre de 50cm.

bulnesia

Petite parenthèse : J’avais déjà croisé le Gaïac avec un Fossati dans le milieu des années 90 et aperçu des pavillons dans le même bois il me semble et réalisés par Thomas Orlowski.

Ici le plus triste est que les ressources de ce bois ont volé en fumée de 50%  non pas à cause de son utilisation mais en raison de la déforestation massive…

J’ai appris qu’un instrument jumeau en quelque sorte avait été réalisé pour Mönnig. J’espère obtenir peut-être quelques photos avec un peu de chance.

Le mieux serait d’entendre comment sonnent ces instruments et de pouvoir les comparer. Wait & see ! 😃

ludwig-frank-hautbois-modele-jubile-30-ans

Mopani & Pink Ivory

Une réflexion sur “Hautbois en Bubinga et Bulsinia

  1. Bonjour Alain,

    Encore un article plein d’humour qui m’enchante.
    Je découvre ces instrument aux couleurs inhabituels. Ils sont magnifiques, et on aimerait les entendre. Merci pour cette belle découverte.
    Gérard

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.