Hautbois Mollenhauer

Hautbois  et cor anglais Mollenhauer

 


Pour ceux qui –comme moi – ont un lourd passé répréhensible de flûtiste à bec 😅- le nom de Mollenhauer est très familier. Je savais que l’entreprise avait fabriqué des hautbois mais j’ignorais que c’était encore le cas de nos jours. C’est un peu par hasard que je l’ai découvert sur Instagram. 

Pour être plus exact les Mollenhauer sont une famille de luthiers allemands, une petite dynastie dont l’histoire est comme toujours dans ces cas là un peu complexe à suivre. 

Johann Andreas Mollenhauer (1798-1871) a 16 ans en 1815 quand il quitte sa ville natale de Fulda pour se former aux métiers de tourneurs et d’horloger. En voyageant infatigablement pendant 7 ans, il acquière auprès de certains luthiers de nombreuses expériences dans le domaine des bois comme des cuivres. Et c’est de retour dans sa ville natale en 1822 qu’il commence à fabriquer ses propres instruments : flûtes, clarinettes, hautbois qu’il présentera lors d’une exposition à Kassel en 1823. Le chef d’orchestre et compositeur Louis Spohr les jugera excellents.

Il devient ensuite facteurs d’instruments de la Cour de Hesse et vendra parfois même jusqu’en Amérique plus de 5000 instruments de 1828 à 1871 avec l’aide vraisemblable de ses 3 fils : Valentin, Gustav et Thomas

C’est ce 3ème fils, Thomas qui poursuivra la direction de l’entreprise à Fulda en développant notamment des flûtes Boehm. Si vous suivez cette branche de la famille avec la descendance de Thomas, vous aurez alors le Mollenhauer connu depuis la 2nde guerre mondiale pour ses flûtes à bec.

Les 2 premiers fils se sont eux mis à leur propre compte. Si Valentin s’est plutôt spécialisé dans les cuivres, Gustav s’est consacré plutôt aux bois et particulièrement aux anches doubles. 

C’est en fin de compte de lui que part aujourd’hui cet article : Gustav Mollenhauer avec la compagnie Gustav Mollenhauer & Söhne KG établie à kassel depuis 1864. L’atelier a été détruit lors de la 2nde guerre mondiale par des bombardements. Hans Mollenhauer a tenté de donner un nouveau départ à la compagnie mais il est décédé en 1952. Depuis l’entreprise est dirigée par la Famille Schaub dont Karl était maître facteur au sein de l’entreprise avant que ne le rejoignent son fils Gerhard et son petit fils Tino

 

Je vous partage ici des photos de leur tout dernier hautbois que Katja Schaub à eu la gentillesse de réaliser pour moi. C’est un instrument réalisé en poirier ce qui le rend plus léger et confortable à jouer. Ce qui s’apprécie encore plus avec un cor anglais ! 

Grâce à un procédé spécial, le bois est traité à la paraffine. Au cours de ce processus, les pores du bois sont remplis de cire jusqu’à l’intérieur ce qui évite ou diminue tout risque de fissuration.

Bien entendu, l’ébène, le cocobolo ou le buis sont également employés. 

Voici une petite vidéo venant de la compagnie :

 

Je vous laisse avec des photos que je me suis permis d’utiliser et de retoucher un peu pour cet article mais qui sont issues du compte Instagram Gustav Mollenhauer & Söhne que je vous invite à aller consulter. Vous y trouverez également d’autres instruments comme des bassons, contrebassons, flûtes ou clarinettes basses même !

Quand à moi, bien entendu, j’espère avoir l’occasion et la chance de pouvoir essayer ce hautbois quand nous pourrons reprendre une vie…normale.

 

https://www.gustav-mollenhauer.de

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.