Roseaux Ruiz

Article concernant les roseaux pour hautbois Ruiz / Berthelot


A l’horizon changeant montent d’autres étoiles.

Cependant, cher Passé, quelquefois un instant

La main du Souvenir écarte tes longs voiles,

Et nous pleurons encore en te reconnaissant.

C’est avec quelques mots de Louise Ackermann (Contes et poésies, 1863) que je commence ainsi cet article. Et je confesse ne pas trop savoir pourquoi. L’envie d’un instant ? Une bulle de poésie tout simplement. Il faut dire que depuis quelques temps, le moral n’est pas au top. La santé encore moins. Le hautbois demeure souvent dans sa caisse et je pense ne l’avoir sorti que 5 fois depuis les vacances de Noël.

Histoire de jouer tout en facilité, je n’avais pas trouvé mieux que de m’éclater sur les « 3 Danses pour Hautbois, Harpe & Orchestre » de Frank Martin, un compositeur suisse qui vaut le détour.  Pour autant et comme je l’ai un jour écrit dans un poème : le coeur n’y est pas et la musique non plus !

Comme beaucoup de monde, je commence cette année désabusée par l’actualité sanitaire qui nous sape le moral et nous prive de notre vie mais fort heureusement, pas de l’esclavage de notre travail !  Après m’être beaucoup investi dans un concours sur les Fantaisies de Telemann, j’attends avec impatience le résultat. Une issue assez favorable me redonnerait sans doute un peu de motivation.

Je devais normalement essayer dans un avenir tout proche le hautbois Légende de Buffet Crampon mais c’est compromis. Merci Buffet !  Il me reste à  recevoir un lot de roseaux turcs Güner qui semblent plaire aux bassonistes. Du moins si UPS me livre enfin mon colis…Puisqu’ils souffrent des conditions climatiques alors que cela fait 9 jours que la neige a fondu !

Bref, pour retrouver l’envie d »écrire  plus longuement, il va falloir attendre.

Parfois plusieurs projets se présentent devant moi, se cumulent quand d’autres demeurent en gestation ou ne voient tout simplement pas le jour.  C’est un peu ce qui s’est passé avec les Roseaux Ruiz malheureusement.

Sachez tout d’abord qu’il peut s’agir de roseaux sauvages et pas nécessairement issus de plantations. Alain Ruiz travaille les roseaux dans le Var depuis 1997, à Cogolin, et fournit ses roseaux notamment à Jany Berthelot, bien connu sur Paris. Je les ai achetés il y a de nombreux mois maintenant, cela devait être vers le mois de mai 2020 je crois.

A l’époque je réalisais plusieurs essais de roseaux en travaillant sur les notions de densité, masse volumique et poids spécifique. Vous ne serez donc pas surpris de trouver ici surtout des tableaux qui relatent mes expériences.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De mémoire, le lot que j’avais reçu (10,5-11mm) présentait des canons assez homogènes quand à leur longueur mais en ce qui concerne le diamètre, je trouvais une grande quantité de roseaux plutôt destinés au hautbois d’amour et même une quantité impressionnante de roseaux plus grands encore ! Comme toujours hélas, il y a à boire et à manger lors du tri quelque soit le fournisseur. Béni soit celui qui me fournira une sélection plus rigoureuse ! Fort heureusement pour moi, je recevais à peu prés à la même époque une nouvelle gougeuse tout spécialement destinée au hautbois d’amour ! Cela me permettait d’en sauver une partie.

Les roseaux n’étaient pas trop tachetés et je les définirai surtout comme étant des roseaux médiums voir souples. Depuis que je les ai travaillés, ils reposent paisiblement et sans doute pourrai-je faire quelques retours d’expérience dessus un jour prochain. J’avoue en effet n’en avoir joués que quelques uns.  Mes récentes anches de cor anglais font exception puisque j’utilise des roseaux Ruiz mais qui n’appartiennent pas au lot ici en question. Peut-être avez vous entendu mon Pie Jesu ? C’était avec l’une d’elles. Ou encore cette simple captation avec le thème du Concerto Da Camera de Honneger ?

Dans les tableaux ci dessous, j’ai cherché à classer mes roseaux, avoir une vue d’ensemble mais aussi comparer 2 outils : le duromètre et une balance de précision.

Le premier ne se révèle pas très pratique et j’ai souvent constaté que la mesure pouvait grandement varier sur la longueur d’un roseau. Avec la balance, je dirais que le travail est plus agréable et qu’il mériterait d’être plus finement analysé.

J’ai dans un premier temps travaillé avec des roseaux pour hautbois puis d’autres pour hautbois d’amour. En voici le bilan :

ROSEAUX POUR HAUTBOIS RUIZ

ROSEAUX RUIZroseaux ruiz hautbois 1roseaux ruiz hautbois 2roseaux ruiz hautbois 3roseaux ruiz hautbois 4

ROSEAUX RUIZ POUR HAUTBOIS D’AMOUR

roseaux ruiz hautbois d'amourroseaux ruis hautbois d'amour 1roseaux ruis hautbois d'amour 2roseaux ruis hautbois d'amour 3roseaux ruis hautbois d'amour 4

Post Scriptum : Je n’ai pas acheté le roseau directement au producteur. Le tri aurait-il été meilleur ?