Nettoyage de printemps

Nettoyer le hautbois / Ecouvillons / Cleaning the oboe / Swabs /


 

C’est l’été ! Pourtant avec un hautbois le nettoyage de printemps c’est tous les jours ! 

Après chaque séance de travail il est indispensable de nettoyer son hautbois et d’enlever la condensation présente à l’intérieur. 

Personnellement je n’attendrais pas la fin de la séance, du cours, de la répétition ou du concert ! A moins de vouloir jouer les plombiers et d’avoir des problèmes récurents comme les boites d’octaves encombrées ou les pointes de Do et Sib qui coulent à pic ou encore les cadences de trilles qui gargouillent comme le siphon de la salle de bain ! 

Mieux vaut prévenir que guérir ! 

Mais nettoyer à intervalle régulier est aussi l’une des solutions en cas de pépin 😉

Mais recentrons nous sur le sujet : avec quoi nettoyer son hautbois ? Car il existe différents types d’écouvillons.

Pull Through

Le plus fréquemment employé a la forme d’un chiffon avec une cordelette, on l’appelle aussi Pull through. 

Il en existe en coton, en microfibre et en soie. Ce dernier a ma préférence, non pour son absorption mais pour sa douceur, sa souplesse. 

On les trouve en 1 ou en 2 pièces. 

Les 2 pièces sont plus adaptés à la morphologie des 2 corps principaux du hautbois. Maintenant, en orchestre il est frequent d’utiliser un 1 pièce, plus long, de sorte qu’on puisse l’utiliser sans démonter l’instrument. 

Je préfère jongler et utiliser les 2 pièces. C’est peut-être la raison pour laquelle les problèmes d’eau ne m’affectent que très rarement. 

Quoiqu’il en soit : ne cherchez pas à le faire traverser ! Je dis ça surtout pour mes jeunes lecteurs… Quoique j’ai déjà rencontré de sacrés phénomènes chez des étudiants « de haut niveau » soi disant… 🙄

C’est en fait le meilleur moyen de le coincer ! À minima vous usez prématurément l’écouvillon ; en forçant ça fait du dépôt qui vient se loger dans les boites d’octave et vous risquez d’abimer la perce ! 

En fait il convient de faire un va et vient en partant de la base, l’ouverture la plus large. De plus en plus de modèles possèdent une 2ème cordelette à cet effet mais… beaucoup ne s’inquiètent pas de sa présence ni de son utilité ! 

(Si cela vous arrive le mieux est d’aller chez un professionnel et ne pensez pas un instant vous servir d’aiguilles à tricoter ! Il existe des extracteurs mais restez en à cette idée : allez voir un technicien, un réparateur !) 

Différents modèles à l’essai 

Le 1er qui me vient en tête pour l’avoir utilisé longtemps est celui en soie de chez Lorée. Il a une forme aérodynamique particuliere.  En fait c’est bien le seul capable de passer entièrement dans le corps du haut même sans le vouloir. Il est extrêmement fin, glisse tout seul comme une lettre à la poste. Mais il se révèle très fragile, a tendance à se fripper ce qui est moins efficace et se troue au niveau des exposées coutures. 

loree oboe d'amore swab
Ecouvillon en soie Lorée / version Hautbois d’amour

Du même fabricant, le modèle en coton me plaît bien pour le bas de l’instrument. Il se faufile aisément tout en étant bien au contact des parois. Cela ne sera pas évident à voir mais sa texture est logiquement plus granuleuse que le modèle en soie dont la structure fine paraît plus nette.

loree swab
Ecouvillon Lorée pour hautbois en coton, violet / Ecouvillon Lorée pour hautbois d’amour en soie, vert.

 

⚠️ Sachez qu’il existe chez différents fabricants des modèles adaptés au hautbois d’amour et au cor anglais ! 

On m’a proposé d’essayer un modèle 1 pièce Marigaux tout récemment. Le logo a belle allure dessus et le code couleur de la marque est respecté. La cordelette est très longue, elle est bien lestée pour que l’écouvillon descende. 

marigaux swab oboe
Ecouvillon en coton pour hautbois & hautbois d’amour Marigaux

Sa forme profilée est visiblement recherchée toutefois je l’ai trouvé epais avec une texture rugueuse et des coutures visiblement résistantes mais qui ont tendance à boucher tout de suite l’extrémité haute de l’instrument… Même si je le rappelle le but n’est pas de le faire traverser de part en part. Après… Il fait le job comme on dit. 

https://accessories.marigaux.com/fr/accessoires-pour-hautbois/ecouvillons/

Moi je suis plus fan des produits Köbl. 😀 Ils sont vraiment efficaces et durables. On les trouve en microfibre et en 2 pièces comme je l’ai deja dit. Les modèles en soie sont vraiment plus doux encore et circulent mieux.

ecouvillon koebl cor anglais

koelbl swabs english horn
Ecouvillon en microfibre Kölbl pour cor anglais

Ils existent également en différentes couleurs si cela vous dit 😉. Mais ça ne change absolument rien à l’efficacité 😅

ecouvillon hautbois kolbl
Ecouvillon en soie Kölbl pour hautbois

MOPS

On trouve aussi des Ecouvillons rigides avec un manche en bois. Là aussi en 2 pièces. 

ecouvillon hautbois roseau chantant

C’est adapté. J’ai eu ça en tant qu’élève.  Avec un usage soigné et normal c’est sans danger pour le hautbois. Et je le recommande vraiment pour les élèves en particulier les plus jeunes. On appelle ça aussi des Mops. 

Ils ont un inconvénient toutefois : ça peluche et c’est source de petis debris. Pour vous en convaincre passez en un dans votre main refermée, à hauteur des yeux et en étant dirigé vers une source lumineuse. 😉

Mais je pense que l’avantage l’emporte sur l’inconvénient. Une seule recommandation : à l’usage, veillez bien à ce que l’extrémité soit toujours protégé par le petit capuchon en plastique ! 😇

oboe mops

Sur le même principe Heiko Frosch m’a proposé d’essayer un modèle réalisé artisanalement au Japon ! 

japanese oboe swab

C’est un beau travail, soigné, la pointe est un peu mince pour la perce de mon Moennig AM155. Une petite toupette protège la perce comme le capuchon présent sur les précédents modèles. Et très astucieux : il existe une renforcement qui vient en butée  et empêche qu’on ne l’insère trop profondément. Là encore je pense tout de suite aux jeunes élèves : pratique et sûr. 

⚠️ 4 bémols cependant :

  1. Il n’est disponible qu’en une seule taille, petite,  pour le corps du haut
  2. Lui aussi peluche un peu
  3. Il  n’est pas forcément très efficace : sa conicité n’est pas forcément celle de votre hautbois
  4. Il est cher.

Mais c’est un accessoire très doux et précautionneux de votre hautbois qui me le fait tout de même apprécier -à la maison – malgré mes réserves. 😌

https://www.oboe-shop.de/fr/accessoires-pour-hautbois-75/ecouvillons-51/ecouvillons-pour-hautbois-104/

Quelques petites choses pour finir…

  • N’utilisez pas un écouvillon qui s’abime, qui peluche, qui est usé. Jetez le et utilisez un nouveau.
  • Si le votre est en bon état, pensez à le laver à la main. Séchage à l’air et coup de fer à repasser très léger. Il sera comme neuf.
  • Enfin, avant de plonger la cordelette de l’écouvillon dans l’instrument, vérifiez toujours qu’il n’y a pas de noeud. Particulièrement si vous le rangez dans votre étui…
  • A la maison, suspendez le idéalement à une poignée ou a votre pupitre : vous n’aurez pas ce désagrément. 😉

 

It’s summer ! Yet with an oboe, spring cleaning is every day!

After each work session it’s essential to clean your oboe and remove the condensation inside.

Personally I wouldn’t wait until the end of the session, the class, the rehearsal or the concert ! Unless I want to play the plumber and have recurring problems like cluttered octave boxes or C and Bb vent keys that sink like the titanic or trill cadences that gurgle like the bathroom siphon!

Better safe than sorry!

But cleaning at regular intervals is also one of the solutions in case of a glitch 😉

But let’s refocus on the subject : how do you clean your oboe? With what ?

Because there are different types of swabs.

Pull Through

The most frequently used is in the form of a cloth with a cord, also called Pull through.

They are available in cotton, microfibre and silk. The latter is my preference, not for its absorption but for its softness and suppleness.

They are available in 1 or 2 pieces.

The 2 pieces are more adapted to the morphology of the 2 main bodies of the oboe. Now, in orchestra it’s frequent to use a 1 piece, longer, so that it can be used without dismantling the instrument.

I prefer to juggle and use both pieces. This is perhaps the reason why water problems only rarely affect me.

Anyway: don’t try to get him through despite his name. I say this especially for my young readers… Although I’ve already met some pretty amazing phenomena among so-called « high level » students… 🙄🤣

It’s the best way to keep him stuck ! At the very least you use the swab prematurely; forcing it makes deposit that gets lodged in the octave boxes and you risk damaging the bore ! 🥇🏆🖕😡

In fact you have to go back and forth from the bottom up, the widest opening. More and more models have a second string for this purpose but… Many don’t worry about its presence or its usefulness! 😕

(If this happens to you, the best thing to do is to go to a pro technician and don’t think for a moment about using knitting needles! There are extractors but stick to this idea: go see a repairman !!!)

Different models on trial 

The first one that comes to mind for having used it for a long time is the silk one from Lorée. It has a particular aerodynamic shape.  In fact it is the only one able to pass entirely into the upper body even without wanting to. It is extremely thin, slips on its own like a letter in the post office. But it proves to be very fragile, has a tendency to crumple, which is less efficient, and has holes in the exposed seams.

loree oboe d'amore swab

From the same manufacturer, I like the cotton model for the bottom of the instrument. It’s easy to slip on while being well in contact with the walls. It will not be easy to see but its texture is logically more granular than the silk model whose fine structure seems clearer.

loree swab

⚠️ You should know that there are models adapted to the oboe d’amore and the English Horn from different manufacturers!

I was recently offered to try a 1-piece Marigaux model. The logo looks good on it and the color code of the brand is respected. The string is very long, it is well weighted so that the swab goes down.

marigaux swab oboe

Its profiled shape is visibly sought after, however I found it thick with a rough texture and visibly strong seams that tend to clog the upper end of the instrument right away… Even if I remind it, the goal is not to make it go through and through. Afterwards… It does the job as they say.

https://accessories.marigaux.com/en/instrument-accessories/pull-through-cleaners/

I’m more of a fan of Köbl products. 😀 They are really effective and durable. They are made of microfiber and in 2 pieces as I said before. The silk models are really even softer and circulate better.

ecouvillon koebl cor anglais

koelbl swabs english horn

They are also available in different colours if you like 😉. But that doesn’t change anything about the efficiency 😅.

ecouvillon hautbois kolbl

MOPS

There are also rigid Swabs with a wooden handle. Again in 2 pieces.

ecouvillon hautbois roseau chantant

It’s fitting. I got this as a student.  With careful and normal use it’s safe for the oboe. And I really recommend it for students, especially the younger ones. They’re also called Mops.

They have one disadvantage though: it’s fluffy and it’s a source of little debris. To convince you of this, pass one in your closed hand, at eye level and directed towards a light source. 😉

But I think the advantage outweighs the disadvantage. Only one recommendation: when using it, make sure that the end is always protected by the small plastic cap!

oboe mops

On the same principle Heiko Frosch suggested me to try a model made by craftsmen in Japan!

japanese oboe swab

It’s a nice job, neat, the tip is a bit thin for my moennig’s drill. A small spinning top protects the hole like the cap on the previous models. And very clever there is a reinforcement that comes in stop and prevents it from being inserted too deeply. Here again, I immediately think of the young students: practical and safe.

⚠️ Four caveats though:

  1. It’s only available in one size, small, for the upper body…
  2. He’s a little fluffy too
  3. It’s not necessarily very effective: its conicity is not necessarily the same as your oboe’s one
  4. It’s expensive. $€ £

BUT… it’s a very soft and careful accessory to your oboe that I still appreciate – at home – despite my reservations. And if I think of young students once again, I tell myself that it’s really a safe product !👌

https://www.oboe-shop.de/en/oboe-accessories-75/swabs-51/swabs-for-oboe-104/

A few things to finish up…

  • Don’t use a swab that gets damaged, fluffy, worn out. Throw it away and use a new one.
  • If yours is in good condition, remember to hand wash it. Air dry and iron very lightly. It will be as good as new.
  • Finally, before dipping the swab into the instrument, always check that there’s no knot. Especially if you store it in your case…
  • At home, hang it ideally on a handle or on your music stand: you won’t have this inconvenience. 😉

 

2 commentaires

  1. bonjour Alain,
    Encore un article intéressant traité avec précision. Je crois que je vais dépenser un peu d’argent, pour la bonne cause.
    Il est vrai que j’ai souvent des problèmes avec la boite d’octave qui glougloute allégrement.
    Bonne journée et au plaisir de vous lire.
    Gérard

    J'aime

    1. Merci Gérard pour votre commentaire. Le prochain article devrait pouvoir vous être utile sur cette problématique de l’eau dans les octaves. Je vous invite également à procéder – ou à faire procéder – à un démontage et nettoyage des boites d’octave. 😉
      Peut-être avez-vous déjà lu cet article ?
      Cordialement
      https://alainetsesroseauxenchantes.wordpress.com/2018/03/01/on-sort-en-boite/

      J'aime

Les commentaires sont fermés.