Mieux vaut médire que Medir

Au programme :

Test de flexion, testeur de dureté et roseaux espagnols pour hautbois /Bend Test, Hardness Tester and Spanish canes for Oboe

 


Quel est l’intérêt de réaliser un test de flexion ? Faire du yoga pour les doigts ? Ou apprendre à connaître le roseau dès le début du travail ?

_Au 1er coup d’oeil on peut s’amuser à dire : c’est du roseau pour hautbois ?

_Au dernier coup d’oeil, on pourra pleurer et dire : Oui…C’est de la merde !

Blague à part, il est bon de réaliser un test de flexion pour la raison suivante. Pardon : LES raisons suivantes !

  • Un roseau plus souple mérite d’être gougé plus épais si vous souhaitez qu’il sonne bien et tienne dans la durée…
  • Un roseau plus dur mérite d’être gougé plus fin si vous souhaitez qu’il vibre aisément… Ou qu’il vibre tout court ! 😅

De plus :

  • Un roseau plus souple à tendance à sortir plus mince que prévu dans la gougeuse…
  • Au contraire un roseau plus dur à la manie de sortir plus épais…

Mieux vaut être prévenu ! Et c’est l’occasion de faire ce test de flexion avec le roseau entre nos doigts : on peut ainsi le trier en 2, 3 ou 4 catégories selon la résistance ou la souplesse – comme vous préférez !

En général je le fais en 3 : Dur / Moyen / souple

Une quatrième catégorie amusante serait la suivante : Directement à la poubelle ! 🤣 (Mais ici toute la boîte pourrait y passer directement ! 😅)

Avec mes roseaux triés, j’adapte ensuite l’épaisseur de gouge. Du moins, je suis déjà plus vigilant à l’épaisseur de sortie. 🧐

D’autres moments nous apprennent également la même info : par exemple celui ou vous fléchez les roseaux (si vous y allez au cutter, cela se remarque mieux, y’a un p’tit quelque chose) mais surtout celui ou vous prégougez le roseau !

Surtout, surtout si vous en avez un avec une lame circulaire ! Car cela oppose une grande résistance au roseau et il est alors facile de remarquer ceux qui glissent comme une lettre à la poste des autres pour lesquels vous vous demandez si ce n’est pas la machine ou le prégougeur qui va se retrouver coupé en 2 ! 😱 😶

J’ai décidé récemment de travailler un lot de roseaux Medir qu’il me restait et qui me résistait ! C’est le mot. Je ne peux pas dire que mes résultats avec aient été une pleine réussite mais vous allez vite comprendre ! 🤯

Comme indiqué plus haut, je les ai triés suite à un test de flexion après qu’ils aient été prégougés. Le tableau ci-dessous résume mon tri et indique notamment la dureté moyenne (avec le testeur de dureté de Reeds n’Stuff).  Comme vous pouvez le constater mon tri a été bien fait : preuve qu’avec de l’attention ce test de flexion peut tout à fait être valable.  Il indique également le nombre de roseaux dans chaque catégorie ainsi que ceux qui se révèlent satisfaisants ou pas !

roseaux alain vlamynck 1

Encore que… Cela reste à nuancer : ce ne sont que des chiffres ! Car le charme du hautbois c’est d’avoir des roseaux dorés, bien gougés, bien taillés, des anches bien montées, bien grattées… Et tout ça au final pour avoir une anche de merde ! 

Pour revenir à mon lot de roseaux Medir, ils ne sont pas durs. Ils sont SUPER durs ! Mon classement aurait mérité d’être le suivant :

TITANE / BETON / ROSEAUX MEDIR

Ou pour être plus sérieux même si je n’étais pas loin de la vérité :

EXTRA DUR / SUPER DUR / DUR

Vous me trouvez médisant ? Non, non ! Là je me retiens et les chiffres parlent pour moi ! 🤓

Alain Vlamynck

 


 

What is the point of performing a bending test? Doing finger yoga? Or getting to know the cane right from the start! 

At first glance it’s fun to say: is it cane for oboe? 🤓

At the last glance, we can cry and say: Yes…it’s shit! 🙄

Joking aside, it’s good to do a bending test for the following reason. Excuse me: the following reasonS !

  • A softer reed deserves to be gouged thicker if you want it to sound good and last longer…
  • A harder reed deserves to be gouged thinner if you want it to vibrate easily… Or that it vibrates at all!

Moreover : 

  • A softer reed tends to come out thinner than expected in the gouger…
  • On the contrary, a harder reed tends to come out thicker…

roseaux alain vlamynck

Better to be warned ! And this is the opportunity to do this bending test with the reed between our fingers: we can then sort it into 2, 3 or 4 categories according to resistance or flexibility – as you prefer ! 

In general I do it in 3: Hard / Medium-Hard / Soft.

A fourth fun category would be: Straight to the bin ! 🤣 (But here my little finger tells me that the whole batch deserves it!)

With my sorted reeds, I then adjust the thickness of the gouge. (I didn’t do it here, knowing in the end that I wouldn’t have a lot of canes that would suit me 😉).

At least, I’m already more careful with the output thickness when gouging. 🧐

Other moments also teach us the same info: for example the one when you split the tubes (if you do it with a cutter, it’s more noticeable, just a little something) but especially the one when you pregouge the cane!

Especially if you have one with a circular blade! Because it opposes a great resistance to the cane and it is then easy to notice those which slip like a letter to the post office of the others for which you wonder if… it’s not the machine or the pregouger which is going to find itself cut in 2 ! 😶 😱

I recently decided to work on a batch of Medir reeds. I can’t say that my results with them were a complete success but you’ll soon understand ! 

As mentioned above, I sorted them after a bending test after they had been pregouged. The table summarizes my sorting, including the average hardness (with the Reeds n’Stuff hardness tester).  As you can see my sorting was well done: proof that with attention this bending test can be quite valid.  It also indicates the number of reeds in each category as well as those that prove to be satisfactory or not ! 

photo alain vlamynck

Still… It remains to be qualified: they are only numbers! Because the charm of the oboe is to have golden canes, well gouged, well shaped, reeds tied correctly, nicely scraped … And all this in the end to have a shitty reed ! 💩 

Coming back to my Medir canes, they’re not hard. They’re EXTRA hard.

My ranking should have been as follows :

TITANIUM / CONCRETE / MEDIR CANES

Or more seriously even if… I wasn’t far from the truth :

Extra Hard / Very Hard / Hard

Do you think I’m being slanderous? No, no… I’m holding back and the data’s on my side ! 🤓

 

3 commentaires

  1. bilbot63 dit :

    bonjour,
    merci pour cet article très technique qui montre encore la complexité de la fabrication d’une anche pour hautbois. Peut-on maitriser tous les détails qui feront une anche d’exception ? Encore merci pour éclairer la face caché de ce petit roseau.

    J'aime

    1. Merci Gérard Pour ton commentaire.
      On peut chercher à maitriser beaucoup de choses de la sélection initiale du roseau jusqu’aux dernières retouches du grattage de l’anche ! Mais pour autant, sincèrement, je ne suis même pas certain que l’on aboutisse pour autant à une anche d’exception, pour te citer. Le roseau c’est vraiment trop vicieux !
      Disons plus simplement que l’on augmente nos chances d’en avoir une peut-être ? 😅 Et que nous gagnons en constance, en régularité ce qui est déjà un atout 😉
      Cordialement,
      Alain

      J'aime

Les commentaires sont fermés.