Lorée Etoile & 125

Un essai du hautbois Lorée Etoile du modèle Royal 125

Matinal comme toujours, je quitte la Ligne 3 à Europe et me dirige vers le 48 rue de Rome tout proche.

La porte cochère s’ouvre, je sonne puis monte deux à deux l’escalier à l’épaisse moquette bleue. Dans la pièce d’essayage,  le pupitre déplacé, je me libère de mon manteau et de mon sac à dos duquel je tire ma boite d’anches encore un peu frigorifiée.

 

lorée vlamynck 21

La pièce m’est très familière en dehors d’une photo ou deux. Alain De Gourdon m’a rejoint et me présente ses hautbois. Je suis content de retrouver la maison Lorée et de pouvoir discuter –même brièvement– avec lui.

lorée vlamynck 22

Devant moi,  se trouvent 3 Etoile, 1 Royal et 1 Royal 125. De suite je commence à m’échauffer avec chacun d’eux, petit tour de piste pour prendre la température ou retrouver mes marques plutôt !

lorée vlamynck 3

La qualité saute aux yeux. 👀 Je retrouve avec plaisir un clétage, toujours soigné et délicat. Ça tombe sous les doigts. Les bois sont beaux, assez sombres. Difficile de ne pas être sous le charme d’un beau produit. 😍

lorée vlamynck 10

Signe des temps ou névrose personnelle j’ai là encore l’impression que le padding est plus mince avec une action plus basse.

Soit je suis dingo… Soit je suis…Dingo ! 🤪🤷‍♂️

L’Etoile au passage n’a pas les tampons liège pour les notes graves comme le Royal, et c’est tant mieux !

J’aimerais bien un clétage avec un peu plus de nervosité mais je sais qu’à l’usage, tout s’améliore. Néanmoins je le trouve toujours aussi raffiné et il faudrait faire le difficile pour ne pas s’en rendre compte.

Comme quelques jours plus tôt, je sors les mêmes anches tour à tour et commence à entonner les mêmes extraits. Cela me permettra avec mes enregistrements bruts d’avoir une vision plus détachée et m’offrant également une base de comparaison.

Un essai du hautbois Rigoutat J

lorée vlamynck 1

Mais il faudra prendre en compte l’acoustique du lieu, qui n’est pas du tout la même…

  • Chez Rigoutat, proche du Boulevard Saint-Germain, je me trouvais dans un des locaux  modernes d’aspect, refaits entièrement à neuf, et plus particulièrement dans une pièce assez petite en sous-sol avec des panneaux acoustiques. C’était assez sec et je me souviens avoir laissé la porte ouverte pour compenser un peu cela et gagner de l’espace donnant sur l’escalier.

 

  • Chez Lorée c’est un très grand appartement en quelque sorte, haussmanien. La moquette violette –couleur Lorée–  laisse deviner le parquet situé dessous. Les portes et bâtis sont en bois et cette pièce est plus grande, plus haute avec des fenêtres donnant sur la rue de Rome et ses travaux un peu trop bruyants, je l’avoue 😅

Alors ici, forcément, ça vibre davantage et je me sens plus à mon aise… Au point de jouer moins faux… Ou plus juste ! 🤣 CQFD.

Lorée Etoile ou Lorée 125 ?

J’ai de la chance de pouvoir essayer ces nombreux instruments.  Si ma visite n’avait pas été improvisée quelques jours avants, j’aurais pu en avoir quelques uns de plus… Mais pour des essais informels c’était bien suffisant ! 🙂

Très vite en jouant le mouvement lent de Leclair,  j’essaie d’être à l’écoute des notes et  de mes sensations. J’affine mes choix pour ne garder vraiment que 1 Etoile sur les 3. Pour les Royal, c’est plus difficile.  J’hésite un peu plus longtemps avec d’autres pièces de répertoire pour arrêter mon choix. Je sais : Elgar ne méritait pas ça 🥺🥳😁

In fine, ce sera le 125 avec la même perce, ses boules dorées mais surtout sa piperelle plus large.

Au passage, son bois plus âgé (et plus dense aussi ?) me semblait plus lourd au moment de le saisir. La toute 1ère fois seulement. ( Une balance diététique me permettrait d’en avoir le cœur net 🤓)

lorée vlamynck 12

Ce qui est difficile si l’on souhaite acheter un hautbois (mais ici ce n’est pas mon cas) c’est de faire un choix sur le moment en espérant que cela se vérifie être LE bon choix sur le long terme : chez soi, à l’école ou conservatoire, à l’orchestre, demain et l’année prochaine aussi car c’est une grosse somme que l’on investit.     €€€ $$$$ ££ ¥¥¥¥¥

On ne peut le nier.😕

Là, je m’amuse. Je m’amuse de constater que l’Etoile est plaisant, une mise en vibration immédiate, très fluide, « anche friendly© » si je puis dire. Je l’avais déjà constaté avec celui d’une élève adulte qui en avait acheté un au tout lancement de ce modèle. En jouant du Bach sur son instrument, je tenais plus longtemps sans reprendre mon souffle ! 😅

C’est très agréable. Confortable pour un bref essai. Cela serait mieux avec plus de temps disponible à la maison et des anches adaptées. Mais….En jouant le Royal…Quelque chose m’attire plus… Une pâte, une densité, un timbre.

Alain De Gourdon n’est pas surpris. Il a l’air de s’en amuser et pense que c’est en raison du fait j’ai longtemps joué un Royal. C’est exact. 22 ou 24 ans, à la louche. 🥇🥂

Il y a un quelque chose qui m’est familier, c’est vrai. Un peu le parfum de la maison : on se sent chez soi. 🏡

lorée vlamynck 20

Le Royal 125 en mains est un peu un compromis. Un peu mais c’est déjà ça : un Royal avec une résonance, une vibration un peu plus rapide et un peu plus de clarté.

Le hautbois idéal n’existe pas encore. Ici, chez Lorée ce serait un mix entre l’Etoile et le Royal, le meilleur des 2 mondes selon moi. Mais tout le monde ne sera pas d’accord 🧐 et je suis content malgré tout que l’on puisse avoir une offre sincèrement différente au sein d’une même marque.

L’heure tourne ⏱ et je pars avec une certaine satisfaction. 😌

« Sed fugit interea, fugit irreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore »

J’ai beaucoup changé ces dernières années, mes anches aussi. Je sens pourtant que Lorée demeure une possibilité pour moi , une option à ne pas exclure. Reste à trouver un instrument d’exception avec un p’tit grain de folie et d’originalité pour me sentir MOI…

Je ne sais pas, un truc pas encore vu, disons un Étoile en bois de violette ??? 😄

 


Retrouvez mes enregistrements, mes essais sur Soundcloud si vous préférez cela :