Ana & Mau

Un nouveau jour se levait et le soleil lançait ses obliques rayons à travers la petite fenêtre. Il était temps. 

Temps pour Ana et Mau de se quitter, eux qui avaient le coeur noué à cette idée, les lèvres encore trempées d’ivresse, de celle qu’on appelle l’amour. Leurs mains tremblaient maintenant…

STOOOOOOOOOOOOOOP !!!!!!!!!!!! 😱

On s’est trompé de blog ????????????? 🤪

Reprenons.


 

ANA et MAU ne sont certes pas des personnages de roman mais des matrices de grattage pour anche de hautbois. Cela fait un peu plus de 6 mois qu’elles sont sur le marché et j’ai souhaité les essayer à mon tour. Il faut dire que certaines personnes sont particulièrement enthousiastes, à commencer par Udo Heng et Lorenzo Masala qui les ont conçues. Il fallait donc que je puisse me faire une idée. 😇

photo Alain Vlamynck

Une évolution

Les choses ont beaucoup évolué et continuent encore de progresser. Je me souviens de ma première machine à gratter achetée à FOSSATI… Et malgré les 5000 Francs de l’époque, ce n’était pas probant. C’était il y a plus de 20 ans !

photo Alain Vlamynck

Cela avançait beaucoup le travail de grattage. Mais j’étais toujours très loin des 90% d’une anche finie avec cette machine et qui étaient pourtant annoncés…

Ce n’est pas grave.

photo Alain Vlamynck

C’est en 2006 que j’ai acheté une machine à Udo avec la matrice n°2. Pendant plusieurs années il n’y en avait que 5. Cette matrice n°2 parait aujourd’hui bien peu détaillée si on la compare avec ce qui à suivi des années après : la matrice 22 inspirée par Lothar Koch ou bien plus près de nous, la matrice LORY.

Et comme les choses évoluent, progressent, je crois qu’il est bon d’essayer des nouveautés. Même quand on a un matériel qui nous satisfait. C’était ma démarche.

matrices de grattage hautbois 2
Matrices 2, 22, 39  / Ana, Mau, Lory, Albi

Comme on le voit sur la photo, le relief, le détail, le rendu est bien plus développé sur les modèles récents !

Démarche et Comparaison

Je vous propose de voir un peu plus en détail les 2 matrices qui nous concernent : ANA qui reprend en partie le nom de l’arrondissement et de la ville d’Annaberg, en Saxe [non loin de chez Reeds’n Suff ]et MAU qui provient de Maurice… En hautbois, il n’y en a pas 36, vous devriez assez facilement trouver lequel ! 😅

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 De visu, il y a des détails qui s’apprécient bien mieux encore. La plus grande différence est la pointe : plutôt arrondie pour ANA et en triangles pour MAU. Cette dernière matrice s’affine un peu par paliers tandis que ANA allège les côtés de l’anche et renforce le coeur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Très vite je me suis donc mis au travail  🛠⚙️ 💪 Ou plutôt de cette façon :

photo Alain Vlamynck

photo Alain Vlamynck

photo Alain Vlamynck
J’ai produit mes anches en m’assurant qu’elles soient homogènes. Même origine du roseau, même épaisseur, même montage, même tube.

Pour passer d’une matrice à une autre, certaines mesures étaient prises pour les positionner de manière identique et voir le résultat ainsi produit. J’ai notamment fait attention au positionnement de la matrice elle même, ce qui influe sur la longueur de la pointe, mais aussi au positionnement du talon de grattage.

photo Alain Vlamynck

Ce n’est que par la suite que j’ai cherché des réglages plus personnalisés et adaptés avec les conseils de Lorenzo.

Photo Alain Vlamynck

photo Alain Vlamynck

Par la suite j’ai également essayé d’autres fournisseurs de roseau et d’autres tubes pour me faire une idée plus large. Pour se repérer, les couleurs de fil étaient un bon allié ainsi qu’ un marqueur noir, au cas où.

J’ai utilisé des roseaux de Alliaud, Sivacane et KGE. En dehors des roseaux KGE qui étaient plus souples et gougés plus épais, les autres avaient une épaisseur de 58/100ème. Pour les tubes, j’utilisais des Chiarugi 1 & 2 mais aussi des tubes dorés de chez Lorée.

Conclusion

En tout j’ai réalisé presque une bonne trentaine d’anches et au final il m’est encore très difficile de les départager ! 🥵 😳 😂

Elles ont un point commun : l’équilibre, la stabilité.

Pour les différences je dirais que ANA donne une sonorité plus compacte, plus dense, alors que MAU favorise la vibration.

Plus encore, ce qui les distingue c’est peut-être une philosophie différente dans le confort de jeu : MAU a un esprit plus « français » avec une liberté de jeu, une aisance ou fluidité quand ANA requiert un soutien plus constant, plus régulier ; certains diront un jeu plus « allemand ».

Quoiqu’il en soit j’ai été très content de réaliser un enregistrement avec l’une de ces anches pour vous donner un aperçu. Elle a été grattée avec la matrice MAU.

L’oeuvre est l’air d’opéra Ombra Mai Fu de Haendel. J’ai réalisé le piano puis le hautbois. 😉

Vous pouvez aussi découvrir un aperçu d’une anche grattée avec ANA. Seul le hautbois a été enregistré sur le vif, avec mon iPhone, sans prétention.


 

alain.et.ses.roseaux.enchantes_nametag