En cadence s’il vous plait ! (2)

Dans mes précédents articles concernant le Quatuor en Fa Kv 370 de Mozart et plus particulièrement le 2nd mouvement, j’avais reconstruit les premières pensées de Mozart en étudiant son « repentir » avec ratures et rajouts sur son manuscrit. Je vous avais également livré des transcriptions de cadences d’interprètes renommés.

Aujourd’hui ce sont mes propres cadences personnelles que je vous propose modestement.

Elles reposent sur une réflexion, un constat qui m’étonne encore moi même.

De nombreux interprètes font peu de cas de ce court moment qui il est vrai n’est pas une cadence de virtuosité. Ce n’est pas le moment de pérorer même si la fin est toute proche. C’est plus une légère part d’extraversion dans un mouvement assez spirituel, un soupçon de liberté. Et mon étonnement vient du fait que personne n’utilise 2 éléments pourtant fondamentaux de l’œuvre  que j’ai baptisés α et β.

Le motif α initie ce semblant de ritournelle et se caractérise par des intervalles expressifs quinte juste suivie d’une sixte mineur sur un rythme posé et solennel.

Le second motif β repose sur l’appui d’un rythme de marche. Il se transforme et se décline très vite sous diverses formes paradigmatiques : on peut ainsi remarquer la diminution du rythme de marche, le monnayage avec le silence qui impulse le contretemps et même une réduction de ce motif  qui se limite à sa seule tête. Le hautbois joue assez souvent cette forme écourtée en échos avec le 2nd violon et l’alto, ou dans un dialogue imitatif que le hautbois commente et développe de manière plus mélodieuse que la scansion rythmique caractérisant β.

Analyse KV 370 Alain Vlamynck
Prépondérance du motif β inutilisé dans les cadences

C’est donc sur ce constat et sur ces deux motifs que je me suis appuyé pour écrire et jouer ces 2 cadences que je vous propose maintenant :

Ces deux cadences bien que différentes dans leur caractère ont la même durée, approximativement 26 secondes.

Je reste ouvert à vos remarques tout en espérant que vous trouverez mes cadences dignes d’intérêt.

A très vite… !

En cadence s’il vous plait !

Mozart est là…

Prélude au Quatuor Kv 370

 

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.