Virtuose !

Et oui on parle bien de moi ! Non plus sérieusement c’est le nom du tout dernier hautbois  de chez Buffet Crampon !

hautbois buffet crampon Virtuose

Cet instrument suscite ma curiosité, mon envie de l’essayer…et voir ses qualités et ses faiblesses. Il est en effet atypique avec de profonds changements de conception et j’avoue que j’aime quand les Facteurs d’instruments à vent entreprennent des innovations et essaient d’apporter un vent nouveau plutôt que de réaliser encore un hautbois avec les idées de 1906 !

Il reste ensuite à savoir si tous ces changements apporteront un gain réel de jeu et de confort et rencontreront un franc succès auprès des musiciens au point d’être pérennisés…

Le hautbois Virtuose de Buffet Crampon se distingue tout de suite de son grand frère l’Orféo sorti depuis 5 ans déjà par une tête reprenant une forme plus classique qui ici s’évase légèrement et semble logiquement plus épaisse.

 

Il n’est pas non plus réalisé en GreenLine, cet alliage de carbone et de poudre d’ébène. Il est ici en ébène mais dont certains emplacements sont faits avec des inserts en GreenLine comme c’était le cas sur la clarinette Divine de 2012 déjà…

Mais rentrons plus directement dans le vif du sujet. Inspiré par un hautbois de 1890, La principale innovation de ce hautbois est la longueur du corps du haut qui fait 35 cm quand d’ordinaire la même partie fait un peu moins de 24 cm !

découpe du virtuose
Les 3 corps du hautbois Virtuose

Elle réunit donc le corps du haut traditionnel avec la majeure partie du corps du bas. L’idée est de repousser la jonction des 2 corps qui influe sur le confort de jeu, notamment la manière de « souffler » l’instrument. Supprimer cette jonction habituelle c’est rendre le hautbois plus hermétique mais c’est surtout la possibilité de modifier la perce et réaliser de nouveaux pointages qui d’ordinaire seraient contrariés par la liaison tenon-mortaise.

En cela cela rejoint un peu le concept du M2 de chez Marigaux : un corps long entre la tête et le pavillon. Il me semble que Lorée avait également réalisé sous la forme de prototype un hautbois qui était entièrement tourné en une seule pièce ! Mais il me faudrait une confirmation car j’avais vu cela il y a déjà longtemps quand j’avais 17 ans et que je rêvais dans le petit atelier de la rue du Vert-Bois à Paris.

Mais revenons au Virtuose. Une nouveauté témoigne de ce champ de nouvelles possibilités : la clé de do naturel dont Buffet a déposé le brevet.

 

Elle se trouve juste avant le plateau du Fa# et permet visiblement de lever les pointes sans avoir à appuyer sur le plateau du Fa# qui remplit seul ce rôle d’habitude. Cela doit produire un Do plus stable, plus chaleureux, pratique quand on le joue sur une longue tenue mais pas en passage. Finalement ce système produit le même effet qu’un Thumb Plate, ce plateau de pouce en faveur au Royaume Uni et qui en ouvre les pointes quand on le relâche.

De nombreuses clés ont été redessinées dans un soucis d’ergonomie comme la patte d’oie avec les clés de Sib-Si-Mib et leur relation au Sol#.

hautbois virtuose patte d'oie
Patte d’oie du hautbois Virtuose

D’autres clés ont du être revues en fonction de nouvelles contraintes, précisément la jonction des deux premiers corps qui se fait maintenant sous le Do# grave ! Des clés sont redessinées mais de nouvelles correspondances voient également le jour. Et c’est là que je commence à m’interroger sérieusement.

jonction principale
La jonction des 2 corps et de nouvelles correspondances

Pour faciliter ces correspondances, Buffet les a sertis avec des aimants. Mais cela ne doit pas rendre aisé le jeu du Si grave et plus encore celui du Sib grave qui n’est jamais entrainé directement par la clé et qui l’est maintenant deux fois moins encore. Le toucher du Sib ne risque-t-il pas de devenir spongieux ou élastique avec une mécanique plus lourde à entrainer ?

hautbois virtuose correspondances aimantées
Des correspondances avec des aimants sertis

 

Dès que j’ai vue cet hautbois à l’écran je me suis inquiété de son montage. Réflexe de professeur sans doute… qui sait combien les élèves plient facilement parfois les correspondances traditionnelles entre corps du haut et corps du bas…

hautbois virtuose jonction
Attention à la résonance du Fa de Fourche et aux correspondances !

Je pense qu’il faudra être très précautionneux ! Voyez ici les correspondances dans une ambiance éthérée tout à gauche de l’image et au premier plan la levée de la Résonance du Fa de Fourche !

Et il faudra également faire attention au dessous à la clé Gillet :

jonction compliquée
Attention au montage avec la clé Gilet !

Je m’interroge également sur le fait que cet hautbois n’ait pas été réalisé plus simplement en 2 parties. Buffet veut jouer sur une personnalisation du pavillon, l’un standard que l’on voit ici au passage sans virole et un autre, dans une essence de bois différente. C’est louable mais cela en vaut-il vraiment le jeu quand on voit que le pavillon a été raccourci et que son impact est sans doute plus minime ? D’autant que tout ceci impacte la production et au final le prix à régler…

jonction pavillon
Le court pavillon standard du hautbois Virtuose

Je pense que décidément ce hautbois mérite d’être essayé et il va falloir que je m’en préoccupe très rapidement ! 😀

 

un Prodige chez Buffet

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s