A côté de la plaque…

Et voilà ! Le hautboïste fou (pléonasme?) vient encore de frapper ! Vous avez de la chance…il aurait tout aussi bien pu essayer de jouer quelques notes !!!

De quoi s’agit-il aujourd’hui ? D’un article encore à côté de la plaque ??? Et bien oui ! Précisément !

Le Père Noël est en effet passé chez moi…bandeau-pour-noel

…Et grâce à mon chéquier et à mon argent il m’a laissé ceci :

Une toute nouvelle plaque pour ma machine à gratter.

Il s’agit du modèle F. C’est une plaque spécialement conçue pour l’emploi de roseaux allant jusqu’à 11 mm de diamètre et comme j’utilise également des tailles anches bien plus larges que par le passé, 7.05 et 7.10 mm au lieu de 6.90 et 6.96 mm c’est exactement ce qu’il me faut !

Ce n’est pas forcément évident à voir mais la plaque F est un peu plus longue, plus arrondie à son extrémité, mais surtout plus large comme cela vient d’être dit. J’ai trouvé qu’elle était également un peu plus épaisse et cela permet à mes anches d’être plus stables sur la machine, mieux fixées. Et c’est un gain appréciable.

Je pense que c’est un choix judicieux que de prendre cette plaque par défaut. Vous connaissez le dicton « Qui peut le plus, peut le moins » : avec vous pourrez toujours utiliser des anches avec un roseau de plus petit diamètre, l’inverse ne sera pas vraie…

La plaque que j’utilisais alors était le modèle OB…pour OBoe… Il n’y en avait pas 36, c’était la seule, le modèle standard pour hautbois.

Mais grâce à l’impulsion de Lorenzo Masala et de son travail avec Udo Heng, une gamme de plaques, de matrices, de talons et d’autres accessoires pour cette machine à gratter se sont développés.

La plaque D remplace ma plaque OB comme standard. La plaque E est faite pour des roseaux étroits et la plaque Fcomme vous le savez déjà– pour des roseaux larges. La plaque Aelle– est faite spécialement pour les anches grattées « à l’américaine » et qui utilisent très souvent des roseaux mais surtout des tailles anches très étroits pour compenser le fait que leur grattage soit extrêmement long en comparaison d’un grattage européen.

Au passage, puisque c’est encore la période des fêtes : si vous êtes sages, demandez au Père Noël l’un des merveilleux disques d’Ingo Goritzki dont j’ai placé la reproduction de son grattage ci dessous ou encore le livre de Martin Schuring dont j’ai repris également le diagramme. D’ailleurs : A quand un livre aussi bon en français ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s